Parents d’élèves rochelais en colère

Juillet 2016 Une légitime colère des parents d’élèves rochelais !

Lors du conseil municipal de juin, des dizaines de parents d’élèves sont dignement venus contester la politique scolaire du Maire. Avec raison, car les motifs de mécontentement de ces familles – maintes fois dénoncés par notre groupe municipal – sont multiples et légitimes. Du jamais vu à La Rochelle !

La situation est préoccupante. Les parents dénoncent en premier lieu les horaires scolaires déséquilibrés et inconfortables pour les enfants et les familles ainsi que le contenu, sans ambitions et sans réel intérêt pédagogique, de nombreuses activités proposées dans le cadre des Temps d’Activités périscolaires (TAPs). Ils critiquent également la hausse démesurée des tarifs de la restauration scolaire qui met beaucoup de familles des « classes moyennes » dans la gêne dans le contexte actuel. Ils déplorent par ailleurs les grèves en continu des personnels scolaires qui perturbent le fonctionnement des écoles. Et d’autres reproches apparaissent dans la lettre ouverte que les parents de 18 écoles ou groupes scolaires rochelais ont publiée sur une page Facebook. Des parents qui déplorent enfin l’absence de dialogue et de concertation de la part d’une Majorité municipale sourde aux appels de détresse qu’ils lancent depuis des mois.

Notre groupe considère que la politique scolaire doit être l’une des priorités de l’action municipale. De notre point de vue, elle doit être menée dans la concertation avec tous les acteurs de la vie scolaire et avec l’ambition d’améliorer la qualité de nos écoles. Dans ce but, nous pensons qu’il est urgent d’organiser des « Assises de l’école » – afin de définir le « projet scolaire » de l’actuelle mandature et les moyens humains, matériels et financiers qu’il nécessite. Car, comme l’écrivait l’humaniste Jean Bodin, « il n’est de richesses que d’hommes ». Et ce terreau doit être cultivé dès l’enfance…

About admin